Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Trajet Paris-Toulouse en vélo

Trajet Paris-Toulouse en vélo

Objectif initial : Paris-Toulouse en solitaire en vélo

Étape 2, résumé - Orléans/Châteauroux

Je suis bien équipé, coupe-vent fluo et lumière allumée, me voilà donc parti !

Départ plutôt frais...

Départ plutôt frais...

Il fait très froid au démarrage (6h30), mais comme je sens très rapidement plus mes mains, jambes, oreilles, c'est finalement assez supportable !

Le début de parcours est très agréable : il fait nuit, le jour se lève peu à peu, pas de voitures sur le route...

Les routes sont praticables, mais j'arrive tout de même de nouveau sur de petits chemins, puis assez rapidement dans la forêt. Je reste sur le vélo, manque de m'envoyer par terre 1, 2 puis 3 fois avant de réduire complètement mes vitesses. Je pédale dans la semoule pendant environ 10 km... Mais j'ai aussi le bonheur de croiser des biches : une première qui s'enfuit dès que j'arrive puis 4-5 qui s'enfuit juste apères que j'ai sorti mon téléphone pour prendre une photo. Ca égaille un peu mes kilomètres suivants.

 

Je fais une première pause vers 9h00 à la Ferté Saint Cyr, pour prendre le petit déjeuner.

Route de forêt, jour à peine levé... Que du plaisir !!

Route à travers bois... Mais chemin plutôt praticable !

Petites routesPetites routes

Petites routes

Elles sont belles les biches hein ?! Mais si, là, derrière les arbres !!!

Elles sont belles les biches hein ?! Mais si, là, derrière les arbres !!!

Petit déjeuner bien mérité...
Petit déjeuner bien mérité...
Petit déjeuner bien mérité...
Petit déjeuner bien mérité...
Petit déjeuner bien mérité...

Petit déjeuner bien mérité...

Je repars tranquillement, et roule sans problème jusqu'au kilomètre 70 environ où je crève... Changement de chambre à air rapide, et je repars de plus belle à travers la forêt.

J'en ressors assez vite, et m'arrête pour déjeuner vers 12h30 dans un petit resto très sympa à Pruniers en Sologne. Je fais un repas de roi : buffet, plat, fromage, dessert et en prime le café et le litre de rouge pour une misère (13€). Je ne bois évidemment pas la plein bouteille, sous peine de ne jamais arriver à Chateauroux le soir ! Après une bonne pause, je repars vers 14h00.

Petite crevaison puis je repars à nouveau dans la forêt...
Petite crevaison puis je repars à nouveau dans la forêt...
Petite crevaison puis je repars à nouveau dans la forêt...
Petite crevaison puis je repars à nouveau dans la forêt...
Petite crevaison puis je repars à nouveau dans la forêt...

Petite crevaison puis je repars à nouveau dans la forêt...

Le temps est idéal pour ce début d'après-midi : soleil, un peu de vent pour rafraichir (et pour ralentir aussi !)...

Je traverse des petits villages plutôt sympa, mais rapidement je me retrouve à nouveau en bordure de forêt... Il va vraiment falloir que je revois ma façon de tracer un itinéraire !!!

Les kilomètres défilent, il ne m'en reste qu'une trentaine lorsque je rejoins la grande départementale qui relies Blois à Chateauroux. Je ne devrais plus quitter cette route jusqu'à mon arrivée à Chateauroux.

Les bosses s'enchainent, interminables... La fatigue commence à arriver, avec mon envie croissante de pouvoir terminer ma journée ! Une petite douleur dans le genou droit pointe le bout de son nez dans les 5-10 derniers kilomètres... Et enfin : Chateauroux !

Je regarde le premier hotel le plus près pour m'arrêter au plus vite... Le personnel est charmant, me laisse mettre le vélo dans le garage privé du patron, le réceptionniste m'emmène faire un aller-retour à Décathlon pour regonfler à bloc ma roue crevée dans la journée...

Bilan de la journée : 143 km en 6h20 de vélo, soit 22.5 km/h de moyenne.

Prochain objectif : apprendre à faire des itinéraires dignes de ce nom...
Prochain objectif : apprendre à faire des itinéraires dignes de ce nom...
Prochain objectif : apprendre à faire des itinéraires dignes de ce nom...

Prochain objectif : apprendre à faire des itinéraires dignes de ce nom...

Arrivée à Chateauroux !

Arrivée à l'hôtel !! Et mise des jambières de contention pour éviter les courbatures !Arrivée à l'hôtel !! Et mise des jambières de contention pour éviter les courbatures !

Arrivée à l'hôtel !! Et mise des jambières de contention pour éviter les courbatures !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article